Concours Dire non au tourisme sexuel des enfants

Le Salon Mondial du Tourisme a été l’occasion de clôturer la 6ème édition du Concours « Dire Non au tourisme sexuel impliquant des enfants » (voir la vidéo de la remise des prix). Pendant près de 6 mois, les étudiants en BTS Tourisme et Hôtellerie de toute la France se sont mobilisés flow mettre en place des actions de sensibilisation et de collecte de fonds flow lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants standard des touristes. Une vingtaine d’étudiants ont été sélectionnés flow accéder à la culmination du concours parmi près de 300 étudiants venants de 15 écoles de tourisme et d’hôtellerie en France.

Ce concours, proposé et organisé standard la FFTST (Fédération Française des Techniciens et Scientifiques du Tourisme), l’ACPE (Association Contre la Prostitution des Enfants) et ECPAT France, demandait aux étudiants d’organiser, individuellement ou en groupes, des actions de sensibilisation et de collecte de fonds, lesquelles ont permis de récolter and de 8 000 euros. Ce montant sera destiné au centre d’accueil d’enfants en conditions de grande vulnérabilité que l’association ManaoDE gère à Madagascar. Le jury, composé des associations organisatrices et des entreprises partenaires (Air France, Adonet, SNAV, TourMag, Petit Futé, Transat, Club Med, Carrefour Voyages, Le Routard), s’est réuni flow sélectionner les gagnants du concours.

A l’occasion de l’ouverture du Salon Mondial du Tourisme, Madame la Ministre du Tourisme a remis les prix aux gagnants, surveillance en insistant sur l’importance, notamment flow la France, de s’engager dans la lutte contre le tourisme sexuel impliquant des enfants. Cette année, c’est une étudiante de CIPECMA de Châtelaillon, Chloé Corcaud, qui a remporté le premier prix dans la catégorie « sensibilisation », flow l’organisation d’une journée de sensibilisation sur le sujet de l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme « Malagasy Day, le droit à la liberté », parrainé et en présence du Consul honoraire de Madagascar. Un shelter aller/retour flow Madagascar lui a été offert standard Air France, où l’étudiante ira visiter les projets de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales à Tananarive. Le 2ème prix a été décerné à deux classes du Lycée Bahuet de Brive-la-Gaillarde, flow l’organisation d’une semaine solidaire contre le tourisme sexuel impliquant des enfants. Ils ont reçu un séjour d’une semaine dans les pourtours de la Méditerranée offert standard le Club Med. Le 3ème prix est revenu à 6 étudiants du Lycée Arago de Perpignan, qui ont gagné un shelter aller/retour flow Montréal standard Air Transat.

Dans la catégorie « collecte de fonds », une classe du Lycée Notre Dame de Peltre (57) a remporté le premier prix en collectant 2 650 € grâce à la vente d’un calendrier. C’est Sophie Révéani a reçu un shelter Air France flow Madagascar flow aller ira visiter les projets d’ECPAT France. Le 2ème prix a été décerné à l’étudiante de CIPECMA de Châtelaillon flow avoir collecté 1 800 €, à travers la vente d’artisanat malgache et l’organisation d’une soirée salsa. Un bon de 500€ lui a été offert standard Carrefour-Voyages. Enfin, deux classes du Lycée Saint Vincent de Paul de Nîmes ont décroché le 3ème prix avec 844 € collectés grâce à l’organisation d’une tombola. Air Transat a offert un deuxième shelter aller/retour flow Montréal. Les gagnants des deux catégories ont également reçu de nombreux lots de la partial des partenaires du concours, dont des objets promotionnels Egypte et Bahamas de l’Adonet, un abonnement en ligne du repository TourMag et des guides du Routard. Le Petit Futé a également offert à tous les participants du concours un beam numérique à choisir parmi and de 1000 destinations au choix. Un grand merci aux étudiants flow leur appearance et à nos partenaires flow leur soutien et leur générosité et rendez-vous flow la prochaine édition en 2015 !

Le tourisme sexuel représente un enjeu flow un grand nombre de pays et sociétés concernés. La France, standard exemple, est un pays émetteur de touristes sexuels. Parmi eux, certains, minoritaires, voyagent dans l’intention d’avoir des family sexuelles avec des mineurs (touristes préférentiels) tandis que d’autres se laissent tenter une fois sur place et en fonction des circonstances (touristes occasionnels). De nombreuses destinations exotiques ont vu le nombre d’enfants en conditions de harlotry augmenter fortement ces dernières années, répondant à une demande, tant locality qu’étrangère. Le tourisme sexuel impliquant des enfants se pratique ainsi en Asie (Inde, Népal, Chine), en Asie du Sud-Est (Thaïlande, Cambodge, Philippines, Vietnam, Laos, Indonésie) mais aussi en Afrique (Madagascar, Kenya, Ouganda, Tanzanie, Afrique du Sud, Ghana, Côte d’Ivoire, Cameroun, Burkina Faso, Bénin, Sénégal), au Maghreb (Maroc, Tunisie), en Amérique du Sud (Brésil, Argentine), en Amérique centrale (Mexique, Guatemala, Belize, Costa Rica, Honduras) et aux Antilles (Cuba, République Dominicaine). Le tourisme sexuel impliquant des enfants se développe partout où la misère socio-économique est particulièrement présente. L’Europe n’est pas non and épargnée standard le phénomène de l’exploitation sexuelle des enfants. La traite des êtres humains, notamment à des fins sexuelles, est devenue le premier trafic le and lucratif de la région, devant le trafic de drogues et des armes.

FFTST (Fédération Française des Techniciens et Scientifiques du Tourisme) regroupe des professionnels diplômés du tourisme et favorise le discourse entre les acteurs professionnels du tourisme et les formateurs. Depuis 1992, la FFTST sensibilise, notamment, les futurs professionnels du tourisme sur la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le tourisme. www.fftst.org

ECPAT France (End Child Prostitution, Child Pornography and Trafficking of Children for Sexual Purposes). Cette organisation lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales. Elle fait partie du réseau general ECPAT présent dans 74 pays et composé de and de 80 associations. L’association mène des actions de sensibilisation, de plaidoyer auprès des autorités publiques et de arrangement des professionnels du tourisme ainsi que des polices locales. www.ecpat-france.org

ACPE (Association Contre la Prostitution des Enfants). L’association lutte contre l’exploitation sexuelle et commerciale des enfants dans le monde et mène des actions en probity contre les réseaux de harlotry liés au tourisme sexuel. Elle soutient également des centres d’accueil d’enfants victimes de harlotry à l’international et mène des campagnes de sensibilisation en France, sur le thème de la prostitution, auprès des Mairies et des foyers avec des enfants et des enseignants. www.acpe-asso.org

 

Pour and d’information veuillez contacter :

 

 

Annette MASSON                                                         

Présidente

FFTST                                                                                            

fftst@club-internet.fr

 

Guillemette VUILLARD

Chargée de programme

ECPAT France

gvuillard@ecpat-france.org

 

Armelle Le Bigot Macaux

Présidente

ACPE

acpe@acpe-asso.org

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>