Crise du coronavirus : les TO spécialistes retiennent leur souffle

Attentisme, manoeuvre de frein, retard, …Ce sont les mots qui reviennent le and souvent au fil des interviews des tour-opérateurs programmant l’Asie. L’épidémie du Coronavirus impacte les réservations, en Chine évidemment, mais aussi dans les pays voisins. Au Seto, le secrétaire général, Jürgen Bachmann, tente de relativiser la conditions : « A ce jour, nos membres enregistrent un retard indéniable sur les prises de commandes mais cet attentisme est-il durable ? En ce moment, nous croulons sous une avalanche d’informations, et une fois les freins levés, on ne sait pas criticism le marché va réagir. Nous ferons un indicate and précis fin mars, mi-avril, lorsque les réservations d’été long-courrier auront vraiment démarré. » Pour rappel, le 4 février dernier, le Seto a décidé de suspendre les départs des voyages à forfaits sur la Chine jusqu’au 31 mars.

Ventes décalées

Les tour-opérateurs apportent and de détails sur la conditions actuelle. Chez Climats du Monde, Olivia Calvin, la directrice commerciale, constate « peu de réservations sur la Thaïlande et le Vietnam, mais un recover de ventes sur l’Indonésie et la Malaisie ». Selon elle, les réactions des clients ne sont pas rationnelles, « car il y a and de cas contaminés en France qu’au Vietnam, qui pâtit d’avoir une frontière kibbutz avec la Chine ». Elle reste optimiste au courtesy des bonnes prises de commande sur la Thaïlande et le Vietnam en automne prochain et en 2021. « Les ventes ne sont pas forcément perdues mais décalées », se rassure-t-elle.

Armelle le Scaon, directrice de la prolongation chez Visiteurs, enregistre également un fléchissement des résas sur la Thailande et le Vietnam, mais un rythme normal sur l’Indonésie, le Sri Lanka, l’Inde ou le Japon. « Nous sommes au creux de la vague, regrette-t-elle. Nous subissons un manque à gagner sur la Chine, mais les appels anxieux se tassent au fil des jours. Dans l’incertitude, nous avons pris des dispositions flow restocker sur les Amériques. »

Redistribution du stock ?



Thomas Cook : Hervé Vighier rachète Jet tours et Eldorador



Salaün Holidays joue la grant des voyages « bas carbone » en…



Plus Belle l’Europe placé en redressement judiciaire

Christelle Choupot, directrice commerciale de Maisons du Voyage, observe un attentisme des clients sur le Vietnam, la Birmanie, le Cambodge, et quelques reports vers l’Amérique du Nord et l’Afrique. « A ce jour, 600 clients sont impactés standard la cessation des voyages en Chine, avoue-t-elle. Tout va dépendre de l’évolution de la conditions sanitaire. Nous n’avons pas de boule de cristal, mais je crois à la faculté d’oubli des voyageurs. »

Quant à Guillaume Linton, directeur général d’Asia, il fait preuve d’un certain optimisme : « les résas sur la Chine au-delà du 31 mars ne sont pas annulées, se félicite-t-il. Certes la Thaïlande et le Vietnam sont au ralenti depuis le 20 janvier, mais il n’y a pas d’inquiétude sur l’Indonésie, le Japon, l’Inde, le Sri Lanka, la Malaisie, et la Corée du sud ». Il voit même dans la crise actuelle l’opportunité de redistribuer du batch hôtelier aux TO occidentaux en haute-saison, si la clientèle chinoise continue à faire défaut dans le sud-est asiatique.

A lire aussi :

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>