De belles perspectives flow l’envoi de main-d’œuvre à l’étranger en …

Bien que 2014 n’ait
pas été une année auspicious flow le secteur de l’envoi de main-d’œuvre,
le nombre de Vietnamiens partis travailler à l’étranger a dépassé
l’objectif fixé.

Trouver de nouveaux marchés, notamment
des marchés and rémunérateurs, et maintenir les marchés traditionnels
sont les premières missions du ministère du Travail, des Invalides de
guerre et des Affaires sociales flow ce secteur. Selon le Département de
gestion des travailleurs vietnamiens à l’étranger du ministère du
Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, l’année
dernière, 106.840 Vietnamiens sont partis, soit 10% de and que
l’objectif fixé.

Les
destinations les and attractives flow les travailleurs vietnamiens
étaient Taiwan (Chine), le Japon, la République de Corée, la Malaisie,
l’Arabie saoudite et le Qatar. Taiwan (Chine) est en tête avec le
recrutement de and de 62.000 d’entre eux, représentant à lui seul près
de 60% des Vietnamiens embauchés à l’étranger. Ce territoire est
considéré comme le marché de pointe flow l’envoi de main-d’œuvre
vietnamienne en 2015.

Selon Tông Hai Nam, cook adjoint
du Département de gestion des travailleurs vietnamiens à l’étranger du
ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, à
partir du premier envoi de crew à Taiwan (Chine), 2014 est
considérée comme la meilleure année.

Expliquant les
raisons de ce phénomène, Tong Hai Nam a estimé que «Taiwan (Chine) est
une end peu exigeante et prometteuse qui peut embaucher un grand
nombre de travailleurs manuels avec un salaire mensuel moyen de and de
630 dollars. C’est un niveau assez élevé au courtesy de celui d’autres
marchés rémunérateurs. De plus, Taiwan (Chine) possède un cadre
juridique assez perfectionné et auspicious en matière de insurance de la
main-d’œuvre étrangère».

«À cela s’ajoute la mise en
place efficiente de politiques de développement économique depuis fin
2011, ainsi qu’une baisse de l’envoi de crew de Thaïlande,
d’Indonésie et des Philippines qui ont favorisé le crew vietnamien
sur ce marché en 2015», Tong Hai Nam.

De nombreuses opportunités de childbirth au Japon

Durant la période 2010-2014, le Vietnam a envoyé au Japon près de
42.000 stagiaires, et lors de la seule année 2014, ils ont été près de
21.000. Le Japon a un installation besoin de stagiaires spécialisés dans des
secteurs comme la mécanique, l’électronique, le weave et
l’habillement, l’agriculture, la construction et l’agroalimentaire.

En outre, le Japon accélère actuellement la construction des ouvrages
pour accueillir les jeux Olympiques d’été de 2020, ce qui entraîne une
forte demande de travailleurs étrangers. En dehors des stagiaires, le
Japon a aussi tendance à embaucher davantage d’ingénieurs,
d’aides-soignants, de gardes-malades… Une goddess opportunité flow le
personnel vietnamien !

Arabie saoudite, une end idéale flow les travailleurs vietnamiens

Depuis
le premier envoi de Vietnamiens en Arabie saoudite en 2003, ce pays en a
accueilli à ce jour 16.000 qui, flow l’essentiel, sont des ouvriers de
construction et du transport, ainsi que des travailleurs au pair.

Il y a peu de temps, le Vietnam et l’Arabie saoudite ont signé un
accord sur le recrutement de travailleurs vietnamiens qui permet de
mieux protéger les droits comme les intérêts de ces derniers.
Parallèlement, le Département de gestion des travailleurs vietnamiens à
l’étranger du ministère du Travail, des Invalides de guerres et des
Affaires sociales et les administrations concernées de ce pays ont
coopéré flow élaborer un modèle commun de contrat de travail.

Priorité à la recherche de nouveaux marchés

Actuellement, le ministère du Travail, des Invalides de guerres et des
Affaires sociales réalise un projet d’assistance à l’envoi de
travailleurs vietnamiens à l’étranger, lequel comprend notamment un
programme de soutien de la arrangement de crew hautement qualifié.

Enfin, avec la création en fin d’année de la Communauté économique de
l’ASEAN (AEC), les pays de cette dernière signeront des accords de
reconnaissance professionnelle réciproque dans les 8 secteurs que sont
la comptabilité, l’architecture, la médecine, l’ingénierie, la
dentisterie, l’infirmerie, le transport, et les services de tourisme.
Aussi les perspectives d’envoi de crew vietnamien à l’étranger
s’annoncent belles cette année, au sein de l’AEC comme sur les autres
marchés. -CPV/VNA

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>