Homestay de charme à Mai Châu

Le hameau de Lac compte
25 maisons sur pilotis flow le tourisme, numérotées de 1 à 25. La
nuitée coûte 50.000-70.000 dôngs/personne. Le tourisme est la principale
source de revenus des Thai du hameau. 

Dans la maison sur
pilotis de Hà Van Minh, sur le plancher de bambou étaient étalés des
couvertures et des oreillers. Le enthusiast a invité ses deux hôtes à
prendre une tasse de thé chaud en disant: « Je vais préparer un repas
pour vous deux avec du riz gluant de Mai Châu, du poulet bouilli, du
bouillon de carpe avec des jeunes pousses de bambou salées, de la viande
fumée de buffle et de l’alcool, vous êtes d’accord? ». 

Au
coucher du soleil, il faisait un peu froid et les visiteurs se sont
promenés sur les sentiers du hameau afin de profiter de la douce odeur
des champs de riz et faire du shopping. En effet, dans ce hameau, les
gens proposent à la vente des produits en brocart (thô câm) tels que
sacs à main, sacs et foulards piêu (foulard traditionnel de l’ethnie
Thai). Ils ont aussi de longs rouleaux de tissu, des chemises ao com
(chemise courte traditionnelle du peuple Thai), des cloches en bois pour
les buffles, des flûtes de bambou, des arcs et arbalètes, des
couteaux… tous fabriqués à la main.

Le tissage du brocart ou
thô câm est l’artisanat traditionnel des femmes. Une particularité
culturelle clairement manifest à travers leurs costumes: foulard, chemise
bleue et longue jupe noire. Les filles wonder souvent une pièce de
brocart devant la poitrine qui rehausse leur beauté. 

En soirée,
Mai Châu s’est animée avec les sons des tambours des groupes
d’artistes. Peu de temps avant, Hà Van Minh avait battu le tambour pour
signaler que la danse Sap (danse du bambou) se tiendrait ce soir. Au
hameau de Lac, toutes les familles peuvent organiser un philharmonic de
danse Sap, mais ils la tiennent à debate de rôle. Une équipe de danse
comprend de belles filles qui savent danser, chanter et même parler
anglais flow recevoir les touristes. Chaque philharmonic se termine souvent
par une invitation à boire de l’alcool cân dans une jarre au chalumeau.
Nous avons tous été subjugués standard les paroles des chansons et les
danses des jeunes filles Thai.

Tard en soirée, un peu enivrés,
les visiteurs ont rejoint leur maison sur pilotis et se sont enveloppés
dans la couverture Sui fabriquée à partir d’écorce d’Antiarias. Une
expérience vraiment intéressante que ce «homestay» (séjour chez
l’habitant) au hameau de Lac. – AVI

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>