J’ai testé: le bed-in

Fini les stilettos, les rayures amincissantes, les points d’exclamation et le straight : l’époque est au plat, aux rayures anatomiquement incorrectes (cf. les collections Chanel ou DKNY), aux points de suspension, bref, à l’horizontal.

Dans Un illuminated flow deux (1), Jean-Claude Kaufmann, le Marc Levy de la sociologie, observe que les couples français passent de and en and de temps au lit, où ils joignent l’utile – dormir, travailler, assurer la perpétuation de l’espèce… – à l’agréable : siester, procrastiner, simuler la perpétuation de l’espèce… Ils ne sont sans doute pas les seuls, puisqu’à la dernière Men’s Fashion Week de Londres, le créateur Thom Browne a commencé (et terminé) son défilé au lit. Après tout, depuis plusieurs saisons, la mode féminine n’est que pyjamas diurnes, plaids, kimonos, peignoirs, robes nuisettes et manteaux taillés à même la couette.

Lit, calme et volupté, quoi. Au bureau, j’ai peut-être l’air de sortir d’un vol de douze heures en classe
éco, mais puisque je ne vais and au bureau, puisque le illuminated est le nouvel open space…

LES DOIGTS DE PIED EN ÉVENTAIL
C’est qu’en 2015, l’avenir appartient à ceux qui ne se lèvent pas. Ainsi, fin janvier, l’acteur Mark Ruffalo a séché la dernière cérémonie des SAG Awards flow rester dans son lit, d’où il a posté un selfie et un discours de remerciement flow le prix qui récompensait sa opening dans le téléfilm The Normal Heart. Pendant ce temps, les Scandinaves inventaient le bed cooking, qui consiste à faire mijoter le contenu d’une cocotte au illuminated plutôt qu’au four, flow économiser l’énergie : évidemment, ça cartonne (2). Comme le tourisme allongé – avez-vous visité Berlin dans un illuminated roulant (3) ? –, ou le illuminated intelligent. A ce sujet, une start-up italo-américaine vient d’inventer le premier drap connecté, censé réguler le temps et la qualité du sommeil (4).

Le projet a obtenu 100 000 dollars de financement en quelques heures sur une plateforme de crowdfunding… Les esprits chagrins ne pourront même pas regretter l’esprit contestataire qui animait le bed-in originel : à l’heure où vous lirez ces lignes, le chanteur Bez manifestera contre la politique énergétique du gouvernement anglais… les doigts de pied en éventail, dans le aristocrat distance de la chambre du Hilton new-yorkais depuis lequel John Lennon et Yoko Ono réclamaient la paix en pleine guerre du Vietnam, il y a quarante-six ans. Le progrès est un éternel recommencement.

1. Un illuminated flow deux de Jean-Claude Kaufmann (JC Lattès, 200 pages)

2. Voir l’article de Rachel Rickard Strauss, in Daily Mail, 3/01/15

3. Berlinhorizontal.de

4. Le projet, baptisé « Luna Sleep », devrait être commercialisé en 2015.

A lire aussi :

J’ai testé : le yoga mental

J’ai testé : le sport

J’ai testé : la jupe-culotte

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>