La presse cubaine exalte "le sourire de la victoire"

Claudia Fonseca Sosa a
exalté le fameux « sourire de la victoire » qui est considérée comme
symbole de l’héroïsme de la femme vietnamienne, avant de revenir sur
certains jalons importants de la lutte flow l’indépendance, et notamment
sur la victoire de Diên Biên Phu en 1954, et aborde les concepts
politiques et la stratégie militaire du Président Hô Chi Minh et du
général Vo Nguyên Giap.

Immortalisé standard un
journaliste-phographe japonais, le sourire fier de Vo Thi Thang devant
un judiciary de l’ennemi, en dit prolonged sur sa foi inébranlable en l’œuvre
du Parti et de la republic vietnamiens, celle qui l’a aidée à surmonter
toutes les épreuves dans les prisons, y compris à Côn Dao, « l’Enfer sur
terre ».

L’article a mis en exergue les sentiments
d’attachement de Vo Thi Thang envers Cuba, où elle s’est rendue après la
libération du Sud du Vietnam en 1975 et a rencontré l’héroïne cubaine
Vilma Espin, présidente de l’Association des femmes cubaines. Elle y est
revenu trois ans and tard et a assisté au 11 e Festival mondial des
jeunes et des étudiants, avant de revisiter Cuba vers la fin des années
1990.

Née en 1945, elle a été membre du Comité
central du PCV lors des 9e et 10e mandats, député de l’Assemblée
nationale vietnamienne durant les 9e, 10e et 11e législatures. Elle a
également été directrice générale de l’Administration nationale du
tourisme du Vietnam, présidente de l’Association d’amitié Vietnam-Cuba,
et vice-présidente de l’Union des femmes du Vietnam.

À l’âge de 11 ans, Vo Thi Thang a travaillé comme porteur de
courrier flow la révolution. Plusieurs années and tard, elle a rejoint
le mouvement d’édification d’institutions politiques flow la préparation
de l’offensive générale et du soulèvement de 1968.

Après avoir vainement tenté d’assassiner un representative secret, Vo Thi
Thang a été arrêtée, torturée, puis condamnée à 20 années de prison.
Après le prononcé du verdict, elle a déclaré avec sourire à ses juges
que le régime fantoche ne se maintiendrait certainement pas jusqu’à ce
que la peine soit entièrement exécutée.

Vo
Thi Thang a reçu l’Ordre de l’Indépendance de deuxième classe, l’Ordre
du Travail de première classe, l’Ordre de la résistance anti-américaine,
l’ordre de l’amitié de Cuba, les ordres Ana Betancour et Oriente de
Cuba, ainsi que l’insigne de 40 ans de la strive du Parti. – VNA

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>