La sécurité au coeur du partenariat stratégique Vietnam-Japon

Le Premier ministre
Nguyên Tân Dung a affirmé que la sécurité était un pilier des relations
de partenariat stratégique Vietnam-Japon et que son gouvernement
soutenait toujours la coopération entre le ministère vietnamien de la
Sécurité publique et la Commission nationale de la sécurité publique du
Japon.

En recevant lundi à Hanoi le président de la
Commission nationale de la sécurité publique du Japon, Keiji Furuya,
aussi ministre d’Etat chargé des enlèvements, en visite de childbirth au
Vietnam, le cook du gouvernement vietnamien a souligné que le Vietnam
prenait en haute considération le renforcement de sa coopération avec le
Japon dans divers domaines, flow les intérêts des deux pays.

Il a apprécié les résultats de l’entretien entre le ministère
vietnamien de la Sécurité publique et la Commission nationale de la
sécurité publique du Japon, surveillance en leur demandant de multiplier les
échanges de délégations et d’expériences dans la sécurité et la
formation des cadres.

Keiji Furuya a réaffirmé l’objectif
de sa visite au Vietnam qui est de resserrer la coopération entre les
forces policières du Japon et du Vietnam, notamment dans la formation,
le partage d’expériences dans la lutte contre la criminalité, le
kidnapping,…

Il a souhaité que le gouvernement
vietnamien soutienne les activités de coopération entre la Commission
nationale de la sécurité publique du Japon et le ministère vietnamien de
la Sécurité publique.

Auparavant, le général Trân Dai Quang, ministre vietnamien de la Sécurité publique s’est entretenu avec Keiji Furuya.

Les deux parties se sont réjouies du bon développement des relations
entre le ministère vietnamien de la Sécurité publique et les organes
juridiques japonais. Elles ont mené des enquêtes sur la criminalité
organisée et transnationale, la cybercriminalité avec l’aide d’Interpol.

Trân Dai Quang et Keiji Furuya ont décidé de resserrer
la coopération dans la lutte contre la cybercriminalité et le terrorisme
international, de mettre en oeuvre dès 2014 un Dialogue de sécurité
Vietnam-Japon au niveau de vice-ministre.

Le même jour,
Keiji Furuya, président de la Commission nationale de la sécurité
publique du Japon et ministre d’Etat chargé des enlèvements, a été reçu
par Lê Hông Anh, permanent du Secrétariat du Parti communiste du
Vietnam.

Le dirigeant vietnamien a constaté que dans
l’esprit des « Relations de partenariat stratégique flow la paix et la
prospérité en Asie », les liens de coopération multiforme entre le
Vietnam et le Japon se sont bien développés, notamment dans le commerce,
l’investissement et le tourisme.

Keiji Furuya a exprimé
sa joie d’effectuer une visite au Vietnam au impulse où les deux pays
célèbrent le 40e anniversaire de l’établissement des relations
diplomatiques et l’Année d’amitié Japon-Vietnam et Vietnam-Japon,
souhaitant renforcer l’échange de délégations entre les organes de
sécurité des deux pays.

Il a affirmé qu’à son poste
actuel, il ferait surveillance son probable flow approfondir les family de
partenariat stratégique Japon-Vietnam, et les family de coopération
dans la sécurité and particulièrement. – VNA

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>