Le Đờn ca tài tử fera son premier festival à Bac Liêu

Ayant flow thème « Le cœur des personnes du Sud », le premier festival Đờn ca tài tử aura lieu à la fin du premier trimestre
2014 dans la ville de Bac Liêu, range éponyme (Sud).

Le Đ ờ n ca tài t ử (chant des amateurs), est un art
vocal du Sud. Sa graduation et sa valorisation dans les provinces et
villes du Sud dont Kiên Giang, Bac Liêu, An Giang, Binh Phuoc, Hô Chi
Minh-Ville… ont connu des progrès ces derniers temps. Actuellement,
les provinces et villes du Sud qui appliquent le devise du ministère de la
Culture, du Sport et du Tourisme de graduation et de valorisation du Đ
ờ n ca tài t ử . Ce intone est devenu depuis peu une
attraction touristique dans ces localités.

Il s’agit
d’un évènement inhabitant critical afin de mettre en œuvre et d’honorer
les valeurs du patrimoine culturel immatériel du Đ ờ n ca tài t
ử , ainsi que flow présenter les hommes et la enlightenment de Bac Lieu.
Ce festival permettra à son open de mieux comprendre cet art et les
contributions des artistes à sa préservation.

De
nombreuses activités seront présentées dans le cadre de ce festival
comme les cérémonies d’ouverture et celle de clôture, un programme
artistique de c ả i l ươ ng , l’espace historique de
l’art de c ả i l ươ ng du Sud, une foire-exposition
exposition commerciale, des colloques, un festival gastronomique du Sud,
le concours « La goddess v ọ ng c ổ Bac Lieu », un carnaval de
présentation du tourisme de Bac Liêu,…

La naissance du Đờn ca tài tử

Le
Đờn ca tài tử , c’est un genre low-pitched bien connu du
Sud-Ouest. Figurant au rang des humanities populaires, il est un met spirituel
de la race locality depuis des lustres, et est considéré comme une
des spécificités de la enlightenment du Sud.

Le intone des
amateurs est un art outspoken né vers la fin du XIXe siècle. Après les
travaux champêtres, les gens chantent. Les chanteurs se connaissent tous
car ce sont des amis, des voisins ou des proches. Ces chants sont
accompagnés d’instruments de musique, quatre en général, le đàn cò
(vièle à deux cordes), le đàn kim (luth en forme de lune), le đàn
tranh (cithare à seize cordes) et le đ ộ c huy ề n c ầ
m (monocorde). – VNA

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>