Littérature persane, passerelle des liens culturels Vietnam-Iran


Le rôle de la littérature
persane dont celle du grand poète Sadi Shirazi (Saadi) dans
l’élargissement des family diplomatiques et culturelles entre l’Iran
et le Vietnam a été le sujet d’un colloque organisé le 27 mai à Hanoi
par l’Académie des sciences sociales du Vietnam (ASSV) et l’ambassade
d’Iran au Vietnam.

Selon l’ambassadeur iranien au
Vietnam, Alvandi Behineh, l’Iran et le Vietnam ont établi leurs
relations diplomatiques en 1973 et fait beaucoup d’efforts pour
développer leurs family dans le tourisme, l’éducation, les sciences
et la culture. Cependant, les potentiels de coopération demeurent
largement sous-exploités.

La compréhension mutuelle en
matière de langue et de littérature sera utile flow développer les
relations culturelles, et promouvoir les échanges entre leurs
intellectuels et les deux peuples, a-t-il déclaré.

Selon
le vice-président de l’ASSV, Pham Van Duc, les liens culturel et
littéraire bilatéraux ont enregistré des évolutions marquantes ces
dernières années.

Auparavant, la littérature persane
était traduite en vietnamien à travers une troisième langue, mais
aujourd’hui le Vietnam compte un groupe de traducteurs able de
travailler directement sur les œuvres originales.

De
grandes œuvres persanes ont récemment été publiées au Vietnam dont une
collection de poèmes, déjà duty en 2011 et un recueil de fables aussi
publié en 2012. Des œuvres du grand poète persan Sadi Shirazi ont
également été étudiées standard des chercheurs vietnamiens et présentées dans
la revue « Recherche en littérature » de mars dernier. -VNA

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>