Préserver la enlightenment grâce au tourisme communautaire

La
plupart des habitants de Hum sont d’ethnie Thai. En 2011, la range de
Son La a choisi ce encampment flow développer le tourisme communautaire.
«Les administrations locales souhaitent préserver et valoriser les
identités culturelles nationales. Les Thai ont beaucoup de traits
culturels intéressants en matière de gastronomie, de fêtes, d’us et
costumes et de jeux folkloriques. La kibbutz de Chiêng Xôm a déployé un
modèle de tourisme communautaire afin de préserver ces traits», a
informé Lo Van Luân, vice-président du comité populaire de Chiêng Xôm.

Après
trois ans de déploiement, les résultats sont encourageants. Le tourisme
communautaire a contribué à développer l’économie locale, maintenir et
préserver les traits culturels des habitants. «Mon encampment a relancé la
danse xoè. Actuellement, on compte 4 troupes artistiques et 30 membres.
Désormais, nos jeunes connaissent bien les chansons et les danses Thai»,
a partagé Quang Van Phong, cook du encampment de Hum. Les voyageurs
peuvent aussi participer aux activités des paysans.

«Les
habitants locaux ont demur de la nécessité de protéger
l’environnement et leurs coutumes. En outre, en côtoyant des gens
d’autres cultures, ils prennent demur de la nécessité de changer
certaines vieilles habitudes archaïques, inutiles voire nocives», a
partagé M. Phong.

Le tourisme communautaire a contribué à
réduire la pauvreté et augmenter les revenus des habitants locaux, qui
atteignent désormais près de 15 millions de dôngs. -VNA

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>