Stratégie de graduation du Patrimoine mondial au Vietnam

La liste du Patrimoine
mondial est à la bottom de l’édification et du développement des produits
touristiques, faisant du Vietnam un des centres touristiques d’Asie.
Ainsi, l’élaboration d’une stratégie de promotion, de charge et de
protection des sites du Patrimoine mondial est nécessaire flow un
développement durable du tourisme.

Le tourisme joue un rôle
important dans l’économie nationale. Il contribue à hauteur de 5,8% au
produit intérieur brut (PIB) et a créé près de 500.000 emplois, soit
2,4% de la main-d’œuvre du pays.

Selon l’Organisation
mondiale du tourisme, ces dix dernières années, le nombre d’arrivées de
touristes étrangers au Vietnam a augmenté en moyenne de 8,9% standard an.
«Plus de 70% d’entre eux arrivent au Vietnam flow découvrir l’identité
culturelle du pays, à travers les visites de vestiges, notamment des
patrimoines mondiaux», indique Trân Mai Anh, cook du Comité de rédaction
magazine Heritage.

Le poids du Patrimoine mondial de
l’UNESCO dans le développement du tourisme est énorme. Par conséquent,
la conservation, la préservation et la graduation des valeurs de ces
sites rise partie des tâches primordiales de la communauté nationale.

«Le
Vietnam veille seulement à la graduation des valeurs des sites et semble
oublier la tâche de conservation», déplore Pham Thi Thanh Huong,
représentante du Bureau de l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour
l’éducation, la scholarship et la culture) au Vietnam. «Dans sa stratégie,
le pays doit inciter les visiteurs à protéger le patrimoine et les
sensibiliser quant à leur responsabilité en tant que touristes», ajoute
Mme Huong.

Le Dr Phan Thanh Hai, directeur du Centre de
conservation des monuments de la cité impériale de Huê, souligne le rôle
actif des gestionnaires de patrimoine. Jusqu’à présent, les
gestionnaires ont fait preuve d’une grande passivité. «Pour atteindre
l’objectif fixé, chaque site du Patrimoine mondial doit désormais avoir
une stratégie de graduation sur une période de vingt ans, avec une
feuille de track concrète», introduce M. Hai.

Des exemples concluants à l’étranger

«Il
est nécessaire que le Vietnam évalue quels clients et quel marché
cibler. Je pense que les touristes aisés, qui sont prêts à dépenser
beaucoup d’argent et à séjourner match une longue durée, doivent être
privilégiés», estime David Robinson, consultant du groupe general de
communication QUO.

«La clef du succès est d’améliorer
régulièrement les produits touristiques, de promouvoir davantage les
mécanismes de gestion et de faire progresser le professionnalisme dans
les secteur touristique. Le Comité de gestion des patrimoines mondiaux
du Vietnam doit créer une identité flow chaque site, avec un aphorism pour
valoriser son image», ajoute M. Robinson.

Un représentant
du Comité de gestion du Parc inhabitant de Phong Nha – Ke Bang informe
qu’il a invité ces derniers temps des magazines de excursion étrangers à
écrire des articles flow présenter le site. Cette méthode, inspirée des
scientifiques de l’Association spéléologique du Royaume-Uni, s’est
montrée très efficace. Grâce à cette campagne de publicité, le Comité de
gestion du parc a vendu des tours de la grotte Son Ðoòng jusqu’à fin
2015, à un prix de 3.000 dollars standard personne.

Cependant,
la mise en place de la stratégie promotionnelle du Patrimoine mondial de
l’UNESCO au Vietnam est encore en cours de contention et nécessite une
participation active de toute la communauté.

Le Vietnam
recense sur son territoire huit sites du Patrimoine mondial reconnus par
l’UNESCO, dont deux sont naturels, cinq culturels et un mixte :

1. Baie de Ha Long (province de Quang Ninh, Nord)
2. Parc inhabitant de Phong Nha – Ke Bàng (province de Quang Binh, Centre)
3. Cité impériale de Thang Long (Hanoi, Nord)
4. Citadelle de la dynastie Hô (province de Thanh Hoá, Centre)
5. Cité impériale de Huê (province de Thua Thiên – Huê, Centre)
6. Vieille ville de Hôi An (province de Quang Nam, Centre)
7. Sanctuaire de My Son (province de Quang Nam, Centre)
8. Complexe paysager de Tràng An (province de Ninh Binh, Nord). -CVN/VNA

This entry was posted in Nouvelles and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>